3 choses à savoir sur l’assurance au kilomètre

L’assurance automobile est obligatoire pour les véhicules à moteur circulant sur le territoire national. Elle permet de prévoir les éventuels dégâts contre les véhicules. En cas d’accident de circulation, un assureur indemnise son adhérent en fonction des dommages subis. Les offres d’assurance peuvent se présenter sous diverses formes, en allant du plus basique jusqu’au plus complexe. Les termes du contrat sont aménagés en fonction d’une situation précise, comme le vol, l’incendie ou autre. Il s’agit alors d’une assurance facturée forfaitairement en fonction d’une situation précise. Une nouvelle forme d’assurance est actuellement proposée par les compagnies d’assurance. Il s’agit de l’assurance au kilomètre qui tient compte de l’utilisation réelle d’un véhicule.

Qu’est-ce qu’une assurance au kilomètre ?

L’assurance au kilomètre est une nouvelle forme d’assurance proposée par les assureurs. Il s’agit d’un concept basé sur le système américain inspiré du slogan « Pay as you drive », qui signifie « payez en fonction de votre conduite ». À la différence des autres offres d’assurance, le tarif d’une assurance au kilomètre est variable en fonction de chaque profil de conducteur et de l’utilisation du véhicule. Ainsi, le paiement des cotisations relatives à l’assurance se fait en fonction de la distance parcourue par le véhicule.

Comment calculer ses cotisations d’assurance au kilomètre ?

Le calcul des cotisations relatives à l’assurance au kilomètre se fait en fonction de l’usage du véhicule sur une période bien définie. L’usage est justifié par les kilomètres réellement parcourus par l’automobile. Un relevé kilométrique est ainsi transmis à l’assureur en tant que pièce justificative. En parallèle, la société d’assurance installe également un dispositif de géolocalisation qui surveille le déplacement du véhicule en temps réel. Le prime peut ainsi être réglé mensuellement en fonction de la distance réelle parcourue sur le mois. Un forfait kilométrique bien défini peut également être proposé aux assurés. L’assuré aura ainsi à payer une prime correspondant à une distance prédéfinie dans le contrat d’assurance.

Les avantages d’une assurance au kilomètre

Cette nouvelle forme d’assurance est avantageuse dans certaines situations. Elle convient aux propriétaires de véhicule qui ne roule qu’occasionnellement. Tel est le cas des collectionneurs de voitures anciennes. L’assurance au kilomètre est également adaptée aux différents profils de conducteurs, notamment les conducteurs âgés et les jeunes conducteurs. À la différence des autres conducteurs, les jeunes ou les retraités ne parcourent que très peu de kilomètres comparés à la première catégorie. Ainsi, une offre d’assurance au kilomètre peut être plus avantageuse économiquement pour eux par rapport aux offres standards.

Que faire en cas de sinistre ?
Démarches administratives : 3 conseils pour vous guider