Ma voiture sans permis doit-elle être assurée ?

La voiturette ou voiture sans permis (VSP) est le moyen de locomotion idéal pour les seniors, les adolescents de 14 à 18 ans, ainsi que les conducteurs dont le permis de conduire a été retiré. Elle est également l’outil par excellence pour tout nouveau conducteur qui souhaite se familiariser avec la conduite d’une voiture terrestre à moteur. Toutefois, une question subsiste : est-ce obligatoire d’assurer une voiture sans permis ?

Assurance VSP, une obligation et une nécessité

Tout comme les voitures ordinaires et classiques, c’est-à-dire celles que vous utilisez dans votre quotidien pour aller au travail, pour faire vos courses, pour transporter vos marchandises, une voiturette doit par-dessus tout être assurée, au moins avec un contrat ou une formule d’assurance classique. Autrement dit, elle doit bénéficier au minimum d’une garantie responsabilité civile. De plus, une VSP reste avant tout un moyen de locomotion terrestre à moteur. Ainsi, vous êtes dans l’obligation de l’immatriculer juste après l’acquisition. Cela dit, pour que votre VSP bénéficie d’un minimum de garantie en matière d’assurance, il vous importe simplement de fournir à votre compagnie d’assurance une copie de sa carte grise.

Pour bien choisir son assurance VSP

Avant tout, il convient de signaler que votre partenaire ou bien un membre de votre famille peut se positionner en tant que deuxième occupant ou second titulaire de votre VSP. Ainsi, il peut à tout moment bénéficier de la même protection offerte par votre assureur. À ce propos, de la simple formule d’assurance jusqu’à la plus complète, vous avez à votre disposition les mêmes garanties que celles offertes par un contrat d’assurance classique. Il vous appartient seulement de choisir la meilleure formule qui correspond à vos besoins d’utilisation. Si vous êtes amené à utiliser régulièrement votre voiturette, pour prévenir au mieux les risques particuliers qu’implique la conduite d’une VSP, il vous est alors conseillé d’assurer une voiture sans permis  avec des garanties supplémentaires comme la garantie personnelle du conducteur, la garantie protection juridique, la garantie dommage, etc.

Condition pour bénéficier d’une assurance voiture sans permis

Pour que la compagnie d’assurance accepte de couvrir votre voiturette, vous devez a priori être en règle à l’égard de la loi. Les autres conditions diffèrent par la suite suivant votre âge. Si vous êtes né avant le 1988, vous pouvez acquérir une VSP, la conduire et l’assurer sans aucun prérequis ou sans aucune condition spécifique. Par contre, si vous êtes né après le 1er janvier 1988, vous devez alors être titulaire du BSR ou Brevet de Sécurité Routière. Accessible dès 14 ans, après les cours théoriques au collège et une séance pratique d’environ 7 heures, ce diplôme vous permet de maîtriser l’art et la manière de circuler librement avec votre voiturette, votre micro-car, etc.

Que faire en cas de sinistre ?
Démarches administratives : 3 conseils pour vous guider