Que faire en cas de sinistre ?

Un malheur peut arriver à tout moment. Il est donc important d’avoir les bons réflexes en cas de sinistre. Bien entendu, il est important de garder son calme et sa lucidité. Mais il apparaît également important de maîtriser d’autres gestes à effectuer.

Qu’est-ce qu’un cas de sinistre ?

Dans la terminologie des assureurs, un sinistre désigne toute circonstance (incendie, inondation, accident, etc.) qui entraîne la jouissance de la garantie du contrat : indemnité, remboursement de capital ou rentes. Dans le cas des compagnies d’assurances de responsabilité civile, une demande d’indemnisation n’existe que si la personne victime revendique des dommages et intérêts. Cependant lors de l’événement, vous devez être en mesure de réagir efficacement.

Les mesures à prendre

Voici les étapes à suivre pour chacune des catastrophes suivantes :

En cas de tremblement de terre, vous devrez vous laisser tomber au sol, vous mettre sous un abri solide, comme une table, et tenir le coup jusqu’à ce que le sol cesse de vaciller. Une fois le pire passé, suivez les instructions des autorités locales et installez le plan d’urgence pour votre famille.

S’il y a eu explosion, mettez-vous immédiatement à l’abri sous un bureau ou une table et quittez le bâtiment dès que possible. Évitez d’utiliser des ascenseurs et faites attention aux portes chaudes, car il pourrait y avoir du feu de l’autre côté.

Si un incendie se déclare, ayez un plan d’évacuation en cas d’incendie avec de multiples sorties dans la maison. Si vous vivez dans une maison à plusieurs niveaux, songez à installer des échelles de secours. Dégagez les lieux aussitôt. Ne vous mettez pas en danger en téléphonant ou en rassemblant vos objets de valeur.

Lors des inondations, écoutez la télévision ou la radio pour connaître où le débordement se produit. Dans le cas d’un avertissement du sinistre dans votre région, vous devez peut-être évacuer ; dans ce cas, faites-le directement en recherchant un terrain plus élevé.

En cas d’attentats terroristes, restez toujours à l’écoute des informations fiables. Si vous êtes en danger immédiat, quittez rapidement la zone et contactez les autorités locales pour savoir ce que vous devez faire ensuite.

Après le sinistre

Si vos biens ou votre santé ont subis des dommages, contactez votre assureur pour lui mettre au courant. La déclaration doit être faite dans un délai de cinq jours. Détailler les dégâts dans votre document en précisant votre nom, l’immatriculation de votre contrat, la date et la cause du désastre. Indiquer la somme des dégradations estimées avec si possible des preuves de ce que vous avancez. L’assureur peut faire appel à des experts pour évaluer le montant réel.

Mais dans tous les cas, il est important de prévenir les sinistres en ayant les réflexes et les gestes justes.

Démarches administratives : 3 conseils pour vous guider
Ma voiture sans permis doit-elle être assurée ?