Véhicules d’occasion : 3 conseils pour acheter tranquille

Avec les offres variées et en abondance sur le marché, il est souvent difficile de repérer la meilleure voiture d’occasion. En raison de leur coût moins élevé, les véhicules de seconde main intéressent plusieurs acheteurs. Seulement, pour ne pas se tromper de choix, il faut être vigilent sur certains détails.

Vérifiez l’extérieur et l’intérieur de votre voiture

Avant d’acheter une voiture d’occasion, il est indispensable d’inspecter l’extérieur et l’intérieur du véhicule. Pour le côté externe, vérifiez la carrosserie, les pneus, les roues de secours, le pare-chocs, les feux, le moteur, la batterie et le bas de caisse. Analysez également l’état de la peinture, des optiques et des vitrages. Pour le côté interne, inspectez les sièges ainsi que tous les autres accessoires, à savoir les ceintures, le plancher, le volant, les pédales, l’essuie-glace, la climatisation, le chauffage, la ventilation, l’éclairage, l’autoradio et le lève-vitre. Vérifiez également les éventuelles taches qui peuvent s’accumuler en dessous des tapis. Le bon fonctionnement du compteur kilométrique est aussi un détail à considérer. Découvrez les conseils MAAF pour avoir des astuces complémentaires.

L’essai, une étape obligatoire avant l’achat

L’essai du véhicule est une étape obligatoire avant l’achat. Testez toutes les fonctions électriques de la voiture (éclairage, ventilation, lève-vitres…). Mettez en marche la climatisation. Normalement, celle-ci doit émettre de l’air froid. Ensuite, effectuez un essai sur route. À ce stade, analysez l’état de l’embrayage, de l’accélérateur, de la boîte à vitesses, de la marche arrière, des amortisseurs et des freins. Tout en conduisant, gardez un œil sur le rétroviseur pour constater la probable apparition de grande fumée lors de l’accélération de la voiture. Cela indique la dégradation du moteur. Après l’essai sur route, soulevez le capot pour observer le moteur. Des fuites anormales ou des odeurs de brûlé sont des signes alertant. N’oubliez pas de vérifier la jauge pour analyser le niveau d’huile. Lors des essais, évitez d’y aller tout seul. Faites-vous accompagné par un connaisseur ou un proche qui s’y connait mieux. En outre, pour bien déceler les défauts de la voiture, évitez de faire les tests la nuit ou en mauvais temps.

La fiabilité du vendeur

L’idéal est d’acheter sa voiture auprès d’un professionnel. Ce dernier propose une garantie électrique pour rassurer l’acquéreur. Les fabricants, en particulier, sont tous en possession de labels de qualité d’occasion. Même si les particuliers proposent des tarifs intéressants, souvenez-vous que les garanties qu’ils proposent sont limitées. De plus, un vendeur particulier peut se délibérer de tout engagement une fois la voiture vendue.

3 conseils pour trouver la voiture la plus adaptée à vos besoins
Voitures hybrides : un pari sur l’avenir ?