Louer un véhicule utilitaire pour déménager : les points à vérifier

location de véhicule

Vous allez déménager et êtes à la recherche d’un véhicule de location ? Avant de vous décider sur le véhicule utilitaire à louer, il est impératif que vous preniez certaines précautions afin d’éviter de mauvaises surprises. Trouvez ici les différents points qu’il vous faut absolument vérifier : capacités, assurance, devis et état général du véhicule.

Sélectionnez le véhicule utilitaire en fonction de vos besoins

Tous les véhicules utilitaires n’offrent pas les mêmes capacités. Les sociétés de location de véhicules, comme francecars.fr, proposent différents volumes de chargement. Le véhicule utilitaire est conçu de manière à recevoir des marchandises, en l’occurrence votre mobilier. Aucune place assise à l’arrière n’est présente. En fonction du volume à déménager, votre choix se portera sur une voiture, une camionnette, un fourgon ou un camion. Les véhicules utilitaires se divisent en deux catégories. Les utilitaires poids lourds pouvant transporter plus de 3.5 tonnes et les véhicules utilitaires légers appelés VUL qui transportent moins de 3.5 tonnes. Vous aurez probablement besoin d’un utilitaire léger pour lequel 6 tailles sont disponibles. Un utilitaire de 3 m³ peut contenir une dizaine de cartons, un 6 m³ quelques cartons et une pièce meublée, un 9 m³ déménage un studio de 15 à 20 m³, un 10 – 12 m³ déménage un logement de 20 à 25 m³, un 14 – 15 m³ déménage un logement de 30 m³ et un utilitaire de 20 m³ peut contenir jusqu’à 50 m³. Généralement, le prix varie en fonction du volume du véhicule. En déterminant exactement le volume qui vous est nécessaire, vous évitez d’engager des dépenses inutiles. De plus, jusqu’à 20 m³, votre permis B suffit pour conduire ce type de véhicule.

Vérifiez l’assurance de la location de véhicules

D’une manière générale, pour louer un véhicule, le loueur vous demande d’avoir plus de 21 ans, voire 25 ans. Mais encore, il exige que vous soyez en possession de votre permis de conduire depuis plus d’un an. Louer un véhicule utilitaire demande de disposer d’une assurance. Les loueurs de location de véhicules ne couvrent que l’assurance responsabilité civile. Cette dernière est d’ailleurs comprise dans le prix de la location. La responsabilité civile ne garantit que les dommages physiques et matériels que vous pouvez causer à autrui durant la durée de la location. Certains loueurs proposent d’autres garanties qui vous protègent en cas de vol, de sinistre ou d’accident causé au véhicule. Dans le cas où le loueur ne propose pas ces garanties, mais que vous possédez un véhicule, vous êtes alors titulaire d’une assurance auto. Renseignez-vous auprès de votre assureur pour savoir si votre contrat inclut une protection pour la location d’une voiture utilitaire. Vous pourrez alors obtenir des garanties supplémentaires auprès de votre assurance auto, si vous ne souhaitez pas souscrire à celle proposée par le loueur. Demandez aussi à votre assureur habitation et à votre banque. Certaines assurances de cartes bancaires prennent en charge la location d’un véhicule et proposent diverses garanties. Quoi qu’il en soit, prendre une assurance en complément de la responsabilité civile pour assurer un véhicule de location, c’est protéger à la fois le véhicule et les biens transportés.

Vérifiez le contrat de location

Avant de vous retrouver avec une facture très élevée, demandez un devis. Celui-ci est d’ailleurs obligatoire. Il doit comporter la ou les dates de location, les coordonnées du loueur, la catégorie du véhicule, le lieu où seront remises les clés et celui de leur restitution. Enfin, le prix de la location doit être mentionné avec tout le détail. (prix à la journée, forfait carburant, assurance…). Muni de votre devis, en cas d’accord des deux parties, demandez un contrat. Même si un devis de location de voiture possède une valeur de contrat, il ne garantit pas la même sécurité juridique. Un contrat permet au client et au loueur d’être mieux protégé par la loi.

Vérifiez l’état général du véhicule

Avant de prendre possession du véhicule utilitaire, exigez un état du véhicule. Soyez très méticuleux. En principe, le réservoir du véhicule utilitaire doit être plein. Contrôlez le gonflage des pneus et leur état d’usure. Mais aussi, comparez que le nombre de kilomètres effectués par le véhicule correspond à celui indiqué dans le contrat. Enfin, vérifiez le fonctionnement des phares, des clignotants et de tous les éléments qui ont besoin d’un entretien régulier. Notez tous les moindres détails au niveau de la carrosserie (griffures, bosses…) et faites signer vos remarques au loueur afin d’éviter une retenue sur la caution que vous déposez.


Louer sa voiture à un particulier : comment ça marche ?
Supplément jeune conducteur : pour qui ? Combien ça coûte ?